Dysfonction érectile

Dysfonction érectile chez les moins de 25 ans : est-ce irréversible ?

Trois millions de Français ont beau être touchés par les pannes érectiles, mais il n’en demeure pas moins que ce problème reste un sujet tabou. Heureusement, les scientifiques ne cessent de s’intéresser à ce sujet, dévoilant que, contrairement aux idées reçues, les séniors ne sont pas les seuls à faire face à la dysfonction érectile. En effet, 26% des hommes de moins de 40 ans souffrent, eux aussi, de ces désagréments au cours de leur vie. La proportion est moindre chez les plus jeunes, mais la dysfonction érectile n’épargnerait pas non plus les hommes âgés de moins de 30 ans, ni les moins de 25 ans.

La dysfonction érectile et les moins de 25 ans

Chez les jeunes de moins de 25 ans, les professionnels de santé observent une nette augmentation des troubles de l’érection. Il faut comprendre que les jeunes souffrent de plus en plus d’une pression constante dans la société, où le culte de la performance prime. De nombreux facteurs contribuent ainsi à faire survenir les troubles de l’érection :

  • la pornographie hyper accessible,
  • le lissage des critères sexuels,
  • les critères comme la taille du pénis…

Tous ces facteurs se combinent pour former un terrain favorable à l’apparition de l’anxiété et du stress. Et on parle ici du cœur du problème chez les jeunes, comme chez les trentenaires ou quadragénaires.

La plupart du temps, les pannes érectiles chez les jeunes surviennent après le stress ou suite à des problèmes plus graves. On parle alors de dysfonction érectile primaire, un phénomène plutôt rare qui mérite une recherche en cas de consultation du patient. Cependant, le problème est que les jeunes hommes n’osent pas parler d’érection aux professionnels de santé.

De son côté, l’anxiété est une source potentielle de la baisse de l’estime de soi, ce qui peut entraîner l’adoption d’une image négative de sa propre personne, ce qui tend à pérenniser les troubles dans le temps. Or, plus d’anxiété génère plus de risques de faire apparaître une dysfonction érectile.

La dysfonction érectile, un trouble loin d’être irréversible

Lors d’une consultation, la priorité du médecin est de faire comprendre qu’une panne érectile ne suppose pas forcément un manque de virilité. Aucun homme ne peut maîtriser le désir, et les conditions du rapport peuvent largement influencer les performances sexuelles. Pour trouver la solution adaptée aux jeunes de moins de 25 ans, la priorité est de consulter son médecin-traitant ou encore un urologue spécialisé dans les troubles sexuels. Le professionnel de santé pourra ensuite déterminer les causes des troubles d’érection et prescrira les traitements adaptés. Et pour ceux qui hésitent à franchir la porte de leur médecin, il reste une alternative : différentes plateformes existent pour obtenir des conseils et partager son expérience auprès d’experts et particuliers, et ce en tout anonymat. Ces séances de partage et d’échange permettront à terme de reprendre confiance et de retrouver une sexualité heureuse.

Solution plus radicale, la prise de pilules pour bander peut s’imposer également, mais il faut savoir que ces comprimés ne s’adressent pas forcément aux plus jeunes. Il est plutôt préférable d’opter pour des traitements moins invasifs, comme l’hypnose, un excellent outil thérapeutique pour recadrer ses envies. Pour ce faire, un sexologue qualifié ou un psychologue trouvera les solutions contre ces problèmes d’érection, tout en redonnant la juste importance à accorder aux troubles.

Enfin, en dernier recours, les substances comme le sildénafil ou le tadalafil peuvent être envisagées pour renforcer l’érection. Et si jamais elles ne viennent pas à bout des pannes érectiles, il faut opter pour des injections de substances spécifiques. Ces dernières stimuleront l’érection directement dans le corps caverneux. On les trouve désormais sous forme de crème, à appliquer au niveau de l’orifice urinaire.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *