vaccin

Combien de temps entre deux vaccins ?

Le port du masque chirurgical est l’un des symboles de la pandémie mondiale du Covid-19. De nombreuses personnes vaccinées pensent qu’il ne sera plus qu’un lointain souvenir.

La vaccination dispense-t-elle du port du masque chirurgical ? Certains pensent que la vaccination est synonyme d’un retour à la vie normale avec la fin de tous les désagréments que cela a impliqués. Fini le confinement, plus d’hôpitaux surchargés et plus d’attestations. On assiste à la réouverture des bars, des restaurants et des lieux de culture. Et surtout, fini le port du masque chirurgical bleu.

Mais sur ce dernier point, de nombreuses personnes risquent d’être déçues, car le doute subsiste. En effet, les données des Laboratoires Pfizer publiées dans une revue à comité de lecture ne précisent pas si les personnes vaccinées sont toujours contagieuses. Le port du masque chirurgical pourrait s’avérer encore nécessaire malgré la vaccination.

Actuellement, toute personne de plus de 12 ans est désormais éligible à la vaccination contre la Covid-19.

Quelles sont les différentes marques les plus utilisées de vaccins en France ?

Les vaccins ont pour vocation de stimuler le système immunitaire de façon à induire une protection spécifique contre le Covid-19. Toutefois, la technologie utilisée diffère d’un vaccin à l’autre.

  • Les vaccins BioNTech-Pfizer et Moderna sont des vaccins contenant non pas le virus, mais ses molécules d’ARN messager. Celui-ci commande les cellules musculaires ainsi que les cellules du système immunitaire pour produire une protéine spécifique du virus. Le système immunitaire sera ainsi activé. L’ARN messager sera éliminé par la suite, il ne pourra entrer dans la cellule et n’aura aucune action sur le génome humain.
  •   Les vaccins d’AstraZeneca et Janssen reposent sur un vecteur viral non réplicatif c’est-à-dire qu’un virus inoffensif et ne pouvant se reproduire sera utilisé. Il embarquera le matériel génétique du coronavirus et cela déclenchera la réponse immunitaire.

À qui s’adressent ces vaccins ?

Le vaccin de Pfizer domine largement le paysage vaccinal. La balance bénéfice-risques plaide en faveur de son utilisation. 65 % des premières injections se font avec ce vaccin.

Les personnes âgées de plus de 75 ans ainsi que celles à très haut-risques sont concernées par la vaccination à ARN-messager. Quel que soit leur âge, les professionnels de la santé, les aides à domicile auprès des personnes vulnérables ainsi que les pompiers peuvent également se faire vacciner. L’administration se fait en deux doses.

Le vaccin Covishield s’adresse aux personnes âgées de plus de 65 ans et aux personnes à risque dès l’âge de 12 ans. Il s’administre en 2 fois.

Le vaccin Janssen, quant à lui, ne s’administre qu’en une seule dose et concerne les personnes âgées de 50 à 64 ans.

Quel est le délai d’injection entre deux doses ?

Le 15 juin 2021, le Ministère de la Santé annonce une réduction à 21 jours du délai entre les 2 doses des vaccins Pfizer et Moderna. Il était de 35 à 49 jours auparavant. Ce qui a permis une forte hausse des intentions de se faire vacciner, selon le ministre de la Santé. 80 % des Français souhaitent se faire vacciner et certains centres de vaccination sont ouverts le week-end.

Quant à la dose de rappel du vaccin Covishield, le délai à observer a été réduit de 3 à 4 semaines, et ce, depuis l’apparition du variant delta.

En France, le taux de vaccination est de 74,2 % pour la première injection et de 70,3 % pour un schéma de vaccination complet.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *