méditation

Comment rester mentalement en forme en vieillissant ?

La perte d’acuité mentale fait partie des plus grandes peurs de tout le monde lorsque le vieillissement pointe son nez. Même si certaines maladies affectent notre cerveau et qu’on ne peut pas les contrôler, il en existe d’autres qu’on a la possibilité de soigner si on change notre mode de vie, et ce, peu importe l’âge qu’on a.

Bien manger et bien bouger

Vous avez déjà sûrement entendu les professionnels parler des importants bienfaits de l’activité physique pour le corps. Celle-ci est également excellente pour le cerveau. Toutefois, si vous n’avez plus jamais fait de sport une fois que vous avez pris de l’âge, vous devez impérativement consulter un coach sportif. En vous lançant sans accompagnement, il se peut que les efforts que vous réalisez ne soient pas adaptés à votre condition. Vous pouvez voir ici les bienfaits de l’activité physique sur votre santé. Vous devez également adapter votre alimentation à votre âge. Votre nourriture influence vos aptitudes mentales et physiques en vieillissant. Privilégiez les aliments colorés. Pour reconnaître la richesse des aliments en nutriments, regardez la couleur. Un plat coloré avec divers fruits et légumes au quotidien accroitra votre apport nutritionnel nécessaire. Garnissez votre assiette de plats riches en apport en nutriments en recherchant un mélange de légumes et de fruits. Peu importe que votre état de santé soit bon ou mauvais, il n’y a aucune raison de ne pas adopter un régime alimentaire sain pour aider à garder une excellente santé et ainsi réduire les risques de maladie.

Faire des exercices mentaux grâce à l’apprentissage

On ne sait pas encore si la réalisation des jeux d’esprit comme les puzzles ou autres influence la santé de notre cerveau, surtout lorsqu’on prend de l’âge. Ce qui est sûr, c’est que l’apprentissage en continu permet de rendre notre cerveau plus souple. Des chercheurs ont démontré que le processus d’étude aide notre cerveau à garder la forme lorsque ce dernier mémorise ce qu’il vient d’apprendre. En d’autres termes, étudier demeure un processus de mémorisation. Toutefois, l’apprentissage d’une chose à court terme, comme mémoriser une recette de cuisine pour l’oublier très vite après n’a aucun effet durable. Contrairement à cela, l’apprentissage, par exemple, de la manière de jouer tel ou tel instrument ou la façon de conduire une voiture et partager cette connaissance à d’autres individus demandent le travail des muscles de notre cerveau ainsi que la mémorisation. Bref, apprendre, et ce, quel que soit l’âge, est toujours indispensable pour tout le monde. De plus, la vie est faite d’apprentissage. Si vous voulez amoindrir votre déclin cognitif, exercez votre cerveau en apprenant de nouvelles choses. Si vous n’avez pas eu la chance de connaître une bonne éducation dans votre jeunesse, la retraite peut être le moment de remédier à cela. Il existe de nombreux établissements universitaires qui offrent aux personnes âgées la possibilité de rejoindre des classes afin de passer leurs diplômes. Veillez à ce que votre cerveau reste actif, même avec l’âge.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *