règles douloureuses

Comment traiter efficacement les règles douloureuses ?

De violentes douleurs dans le bas du ventre, une fatigue prononcée, de la diarrhée, les règles douloureuses est une maladie réellement handicapante. Environ 75% des femmes affirment d’ailleurs avoir ces symptômes durant leur période de menstruation. Pour soulager les douleurs, chacune a ses remèdes personnels. En voici quelques-uns.

Les causes des règles douloureuses

Les règles menstruelles ou dysménorrhées ne sont en général pas inquiétantes et s’atténuent au fil des années ou après la naissance du premier bébé. Elles se manifestent avant et pendant la période des règles, par des crampes dans le ventre, des douleurs pelviennes gênantes, et parfois même, des vomissements. Il arrive cependant que les douleurs des règles soient tellement intenses qu’elles obligent la femme ou la jeune fille à modifier ses activités quotidiennes (arrêt de travail, alitement, absentéisme scolaire). Dans ce cas, on parle d’algoménorrhée. Cette pathologie désigne les douleurs insupportables chez les femmes en menstruation. Elle est surtout due à une sécrétion abondante de prostaglandines, qui sont le facteur principal des contractions de l’utérus.

En raison de cette hypersécrétion de prostaglandines, les femmes souffrant d’algoménorrhée connaissent une amplitude de contractions bien plus importantes et plus élevées que la normale. Autrement dit, ce sont les contractions utérines qui sont à l’origine des douleurs menstruelles. Elles sont notamment dues à l’absence des œstrogènes et des progestérones suite à l’absence de grossesse (l’ovule n’ayant pas été fécondé). Ces contractions ont pour but d’expulser l’endomètre et le sang dans l’utérus. Elles doivent être suivies de près par un médecin spécialiste, dans la mesure où elles deviennent handicapantes (ne disparaissent pas après la prise d’un paracétamol, par exemple) ou si elles persistent quelques jours après les règles. Cela peut, en effet, être le signe d’une endométriose.

Les méthodes efficaces pour soulager les règles douloureuses

Pour soulager les contractions utérines qui surviennent pendant les périodes des règles, la majorité des femmes prennent des médicaments anti-inflammatoires, tels que l’ibuprofène, l’aspirine ou encore le naproxène. D’après les médecins, ces antidouleurs non-stéroïdiens seraient nettement plus efficaces que le paracétamol. Comme tout autre médicament, ils peuvent néanmoins comporter des effets secondaires, comme les maux de tête, l’indigestion et la somnolence. C’est pourquoi il est plus conseillé d’opter pour des huiles essentielles ou pour des méthodes naturelles pour apaiser et traiter les règles douloureuses. De nombreuses patientes ont d’ailleurs affirmé l’efficacité de l’homéopathie et de l’aromathérapie pour atténuer les douleurs menstruelles (huile d’estragon, huile de bourrache, huile essentielle de basilic, etc.).

Certaines plantes, comme les feuilles de framboisiers (antispasmodiques), l’achillée millefeuille (relaxante) et la sauge (anti-inflammatoire), sont également d’excellents remèdes pour soulager des règles douloureuses. Elles sont idéalement utilisées en infusion, dans de l’eau bouillante et à consommer durant la période de menstruation (au moins 3 fois par jour). Pour permettre aux traitements de faire leur effet, une bonne hygiène de vie est aussi recommandée : réduire la consommation de café et de sel, dormir suffisamment, manger sainement, arrêter le tabac pendant le cycle menstruel, etc. Dans tous les cas, il est nécessaire de se reposer et de mettre une bouillotte bien chaude sur la zone douloureuse.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *