mycoses génitales

Les mycoses génitales peuvent-elles se soigner naturellement ?

Environ 75 % des femmes ont déjà souffert des démangeaisons, des pertes vaginales, des sensations de brûlure ou d’irritation au moins une fois au cours de leur vie. Ces symptômes indiquent généralement un déséquilibre de la flore vaginale communément appelé : mycoses génitales. Bien qu’il existe des médicaments et des crèmes spéciales pour soulager les symptômes et soigner les infections, de nombreuses femmes préfèrent souvent faire appel à des remèdes naturels pour soigner les mycoses vaginales.

Mycoses génitales : quelles sont les causes ?

Les infections génitales sont assez courantes, qu’elles soient causées par des champignons, des bactéries ou un virus, bien que la plus répandue soit l’infection par Candida Albicans. Il s’agit d’un champignon qui fait partie de la flore vaginale. Lorsque ces champignons prolifèrent, ils peuvent causer une mycose génitale. C’est une infection que se caractérise par des pertes vaginales épaisses, une miction douloureuse et une sensation de brûlure ou de démangeaison dans la partie externe du vagin.

Les problèmes liés à la santé intime restent souvent sans réponse, surtout chez les femmes. À cet effet, il est recommandé d’utiliser l’application mobile Livi, pour faire un diagnostic à distance avec un vrai médecin. En outre, bien qu’il existe un bon nombre de médicaments pour le traitement de l’infection urinaire et ses symptômes, vous disposez probablement chez vous, de certains ingrédients naturels qui peuvent mettre fin aux mycoses génitales de manière rapide et facile.

mycoses génitales

Le vinaigre : le meilleur allié contre les mycoses

Le vinaigre de cidre est reconnu comme un ingrédient naturel antifongique, antibactérien et antiviral. Son efficacité dans le traitement des mycoses génitales réside dans sa capacité à augmenter l’acidité vaginale. En effet, les mauvaises bactéries ne peuvent pas survivre dans un environnement acide, contrairement aux bonnes bactéries qui en ont besoin pour bien se développer.

Pour utiliser le vinaigre de cidre, vous devez ajouter 1 cuillère à soupe dans un verre d’eau tiède et utiliser ce mélange sur la zone génitale aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Si vous ressentez une brûlure ou de l’inconfort, ajoutez un peu plus d’eau tiède pour diluer le mélange. Vous pouvez également utiliser du vinaigre de cidre lors de votre bain, en ajoutant un demi-verre de vinaigre dans votre baignoire.

L’extrait de pépin de pamplemousse

L’extrait de pépin de pamplemousse peut être très efficace contre les mycoses génitales. En effet, ses acides naturels agissent comme des antibiotiques et des antifongiques naturels grâce à ses propriétés antimicrobiennes. Pour ces raisons, il est capable de calmer l’irritation tout en inhibant la prolifération des champignons, mais il faut être prudent avec le dosage, puisqu’il peut avoir des effets toxiques à forte dose.

Pour utiliser l’extrait de pépin de pamplemousse, vous pouvez préparer un bain de siège à base de plantes (fleurs de Malva, feuilles de noyer, etc.), en y ajoutant 5 gouttes d’extrait de pépin. Pour une meilleure efficacité, vous pouvez utiliser cette méthode deux fois par jour.

Calendula : Traiter les infections naturellement

Le Calendula est réputé pour être un fongicide naturel et un puissant antibiotique, il est efficace contre de nombreux types d’infections vaginales, telles que les mycoses génitales entre autres. Pour profiter de ses propriétés bienfaisantes, vous pouvez nettoyer votre zone génitale avec de l’huile essentielle de calendula en diluant 10 gouttes d’huile dans un verre d’eau. Vous pouvez également faire un bain de siège, sans oublier d’augmenter la quantité d’huile essentielle à utiliser.

mycoses génitales

Comment prévenir les mycoses ?

La prévention est certainement le meilleur remède contre les mycoses génitales. À ce titre, il est recommandé de maintenir une bonne hygiène et éviter la constipation en augmentant la consommation de fibres. En outre, il est conseillé d’éviter l’utilisation inappropriée d’antibiotiques et d’utiliser un préservatif lors des rapports sexuels. Il faut également éviter les produits d’hygiène intime parfumés et toujours porter des sous-vêtements en coton.

D’un autre côté, il est conseillé de ne pas partager des serviettes ou tout autre élément lié à votre hygiène intime. Vos sous-vêtements et vos serviettes doivent être lavés à l’eau chaude avec du vinaigre pour éliminer complètement les champignons. Les savons et les gels qui contiennent de l’alcool sont à prohiber, car ils peuvent modifier le pH naturel du vagin.

Pour conclure, vous devez éviter les aliments qui favorisent la prolifération des champions, tels que les aliments fermentés et les boissons alcoolisées entre autres. Il faut aussi souligner que les méthodes naturelles pour soigner les mycoses génitales ne sont pas destinées à remplacer les médicaments prescrits par votre médecin.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *