Épilation écologique

Quelles sont les méthodes d’épilation écologique ?

Avec le rasage, les poils repoussent le jour même et piquent au bout d’un à deux jours. En moyenne un rasage par semaine est donc nécessaire pour avoir la peau lisse. La repousse est plus lente avec l’épilation, mais même les meilleures techniques ne la ralentissent pas la repousse au-delà de quatre semaines. Ainsi, une épilation par mois en moyenne est indispensable. Bref, l’épilation, un geste répété des centaines de fois au cours d’une vie, a forcément des impacts environnementaux sauf avec des méthodes d’épilation écologique.

La cire naturelle

La cire naturelle est à essayer absolument si vous recherchez une technique efficace d’épilation écologique. Elle est composée de miel, de jus de citron, d’eau et d’un peu de sucre. Sans conservateur ni additif, elle ne nécessite pas de composants ayant particulièrement d’impacts  néfastes sur l’environnement.

La cire naturelle peut être fabriquée à la maison, mais des professionnels comme BG Factory proposent aussi ce qu’ils appellent épilation orientale ou épilation au miel. En plus de l’élimination du poil, cette méthode d’épilation écologique présente une douleur plus supportable par rapport aux autres techniques. Elle réduit également les risques de poils incarnés à la repousse, le citron et le sucre agissant comme un gommage.

La pince à épiler

Il est impossible de parler d’épilation écologique sans mentionner la bonne vieille pince à épiler. Il existe différents types de pinces à épiler, réutilisables à vie et ne générant pratiquement pas de déchet. À vous de trouver celle qui répond à vos attentes.

Concernant le matériau, privilégiez l’acier inoxydable qui ne prend pas la rouille malgré une utilisation fréquente dans la salle de bain. La forme de la pince est également primordiale :

  • Une pince droite aux bords plats pour les poils les plus tenaces
  • Une pince aux bords biseautés pour les parties sensibles et pour les poils situés dans les recoins
  • Une pince aux bords recourbés pour les poils fins
  • Une pince pointue pour les poils incarnés

Dans le doute, vous n’aurez aucun mal à trouver sur internet des conseils pour bien utiliser une pince à épiler.

L’épilation au fil

L’épilation au fil, une autre technique d’épilation écologique, est essentiellement utilisée par les barbiers, notamment en Turquie, en Inde et dans d’autres pays d’Asie. Elle est réalisée avec un simple fil en coton enroulé selon un geste bien précis de sorte d’emprisonner le poil dans la torsade qui se forme. Cette torsade peut se serrer et se desserrer en fonction du mouvement réalisé. Le poil s’arrache quand la torsion augmente. L’épilation au fil est surtout adaptée aux petites zones comme les sourcils ou la moustache.

Pour résumer, une méthode d’épilation est écologique à partir du moment où elle a un minimum d’impact environnemental par rapport à ses composants, sa fabrication, etc. Ainsi, un matériel réutilisable est plus conseillé par rapport aux outils jetables au bout d’une ou de quelques utilisations. Les produits générant des déchets toxiques ou nécessitant des ressources excessives dans leur fabrication ne font donc pas partie des plus recommandés pour une épilation écologique.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *