Soins palliatifs

Accompagner une personne en soins palliatifs

La fin de vie est un moment très difficile pour les personnes qui sont amenées à vivre cette épreuve, mais aussi pour leurs proches qui les accompagnent dans ces derniers moments de vie. La mise en place des soins palliatifs est une nécessité pour réduire la douleur et apporter le plus de confort possible à la personne en fin de vie. Il existe d’ailleurs plusieurs formes de soins palliatifs et différentes actions qui peuvent être mises en place pour accompagner la fin de vie.

Les soins palliatifs, c’est quoi ?

Les soins palliatifs sont des soins donnés aux personnes en fin de vie. Leur objectif est donc d’accompagner la personne en fin de vie en lui proposant des soins lui permettant de moins ressentir la douleur, de diminuer les symptômes désagréables, mais aussi de soulager la souffrance psychologique. Quel que soit l’âge de la personne ou encore la maladie qui la touche, la mise en place des soins palliatifs permet donc d’apporter plus de confort. Ces soins sont généralement effectués par du personnel médical puisqu’ils nécessitent d’utiliser certains médicaments, mais aussi d’avoir des connaissances médicales pour effectuer les bons gestes. Il est possible de bénéficier de soins palliatifs en milieu hospitalier ou encore en EHPAD, mais également chez soi grâce aux soins palliatifs à domicile. En effet, les personnes en fin de vie auront (selon les cas) la possibilité de passer cette étape chez elle afin de profiter d’un environnement plus agréable que l’environnement hospitalier et ainsi être plus entourées. Dans ce cas, les soins palliatifs peuvent être pratiqués par des professionnels qui se rendront directement au domicile du patient de façon régulière. Certaines actions pourront aussi être effectuées par les proches qui accompagnent la personne en fin de vie. Il s’agit donc de soins indispensables à la fin de vie d’une personne.

Comment accompagner un proche en fin de vie ?

Si les soins palliatifs permettent de profiter d’un accompagnement médicalisé, c’est aussi la présence des proches qui fera la différence durant un accompagnement de fin de vie. Les personnes salariées souhaitant accompagner une personne en fin de vie pourront bénéficier d’un congé de proche aidant justement pour se rendre plus facilement disponible durant cette période (plus d’informations sur le sujet ici). En tant que proche aidant, c’est sa présence auprès de la personne en fin de vie qui permettra d’accompagner cette dernière notamment au niveau psychologique. Les moments d’échange, les gestes affectueux, le soutien apporté par le proche aidant, autant d’attentions qui feront toute la différence pour un accompagnement de fin de vie. Si le soutien psychologique apporté est précieux, le proche aidant peut aussi être lui-même accompagné afin de vivre cette épreuve sans impacter la personne en fin de vie, mais aussi afin de pouvoir reprendre le cours de sa vie par la suite. Pour la personne en fin de vie comme le proche aidant, l’intervention d’une aide psychologique proposée par un professionnel peut donc être très utile. S’entourer et se confier sera aussi un très bon moyen de partager ses difficultés et de pouvoir se sentir écouté et soutenu.

Les soins palliatifs sont donc une nécessité pour les personnes en fin de vie, mais leur accompagnement va beaucoup plus loin que cela et ce sera aux proches de compléter l’accompagnement proposé par le personnel médical. Le soutien apporté par les personnes qui entourent la personne en fin de vie sera précieux et permettra de vivre la fin de vie de façon moins douloureuse aussi bien physiquement que psychologiquement.

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *