Résidence autonomie

Qu’est-ce qu’une résidence autonomie ?

En tant que senior autonome, vous souhaitez quitter votre domicile et cherchez une alternative aux Ehpad. Connaissez-vous les résidences autonomie ? Ces hébergements offrent un cadre de vie sécurisé et confortable aux personnes âgées. Ils proposent l’indépendance d’un logement privatif, et mettent aussi à disposition des services collectifs et un environnement social riche. Découvrez cette solution et ses particularités.

Qu’est-ce qu’une résidence autonomie ?

Une résidence autonomie, anciennement foyers-logements, représente une solution d’hébergement pour les seniors autonomes. Il s’agit d’un établissement proposant des logements adaptés aux personnes âgées sans incapacité, associés à des services collectifs et à des espaces communs dédiés à la vie en communauté. Les résidents louent des appartements vides, et peuvent profiter de prestations facultatives (blanchissage, permanence nocturne, restauration…).

Ces résidences seniors sont gérées par des collectivités locales, des associations à but non-lucratif ou encore des caisses de retraite. Elles représentent une solution à mi-chemin entre le maintien à domicile et les Ehpad (maisons de retraite médicalisées).

 

 

À qui s’adresse la résidence autonomie ?

Les résidences autonomie ne sont pas médicalisées et ne sont donc généralement pas adaptées aux personnes âgées en perte d’autonomie ou nécessitant des soins réguliers. Les soins médicaux et infirmiers peuvent être dispensés au sein de l’établissement, par les professionnels libéraux, comme s’ils intervenaient à n’importe quel domicile.

 

Les locataires intègrent souvent ces structures lorsque :

  • le logement actuel n’est plus adapté au vieillissement ;
  • le senior est seul et/ou isolé (suite au décès du conjoint et/ou à l’éloignement de la famille) ;
  • le retraité autonome souhaite se rapprocher de ses enfants ou trouver un logement plus proche des commerces et services.

 

Ces résidences pour seniors accueillent aussi bien des personnes seules que des couples.

 

 

Comment fonctionne une résidence autonomie ?

La résidence autonomie dispose d’appartements privés ainsi que d’espaces communs partagés par les locataires, comme la salle de restauration ou le coin animations. Le fonctionnement de ces résidences est régi par le décret du 27 mai 2016 de la loi ASV (sur l’Adaptation de la Société au Vieillissement). Une liste précise des prestations minimales qui doivent être proposées aux résidents, est établie :

  • gestion administrative de l’ensemble du séjour (contrat, état des lieux…) ;
  • mise à disposition d’un logement privatif ;
  • mise à disposition d’espaces communs.

 

À ce socle, s’ajoutent des services facultatifs, qui sont facturés en plus du loyer :

  • espace de restauration ;
  • animations, activités sportives ;
  • blanchisserie ;
  • gardiennage (dispositif de sécurité, téléassistance 24h/24…) ;
  • entretien du logement.

 

 

En plus, une résidence autonomie bénéficie d’un financement public, appelé « forfait autonomie ». L’objectif est de prévenir la perte d’autonomie. Les établissements doivent donc mettre en place des actions de prévention de la dépendance et de renforcement des liens sociaux. Les actions collectives ou individuelles portent sur :

  • le maintien ou l’entretien des facultés physiques, cognitives, sensorielles, motrices et psychiques ;
  • la nutrition, la diététique, la mémoire, le sommeil, les activités physiques et sportives, l’équilibre et la prévention des chutes ;
  • le repérage et la prévention des difficultés sociales et de l’isolement social, le développement du lien social et de la citoyenneté ;
  • l’information et le conseil en matière de prévention en santé et de l’hygiène ;
  • la sensibilisation à la sécurisation du cadre de vie et le repérage des fragilités.

 

 

À noter : il ne faut pas confondre les résidences autonomie et les résidences services. Les résidences services accueillent également des seniors autonomes dans des appartements privés et proposent aussi une large palette de services, mais elles ont un statut et un fonctionnement différents.

La résidence autonomie s’adresse aux personnes ayant des revenus limités. Les loyers y sont plus abordables, mais les prestations proposées sont moins nombreuses et moins luxueuses. Ovelia, résidence seniors, propose par exemple des piscines intérieures chauffées et espace de balnéothérapie dans tous ces établissements.

 

Auteur de l’article : La redaction

Avatar
Chez Santé Avenir, nous sommes passionnés par l'actualité de la médecine et des avancées sociales en tout genre. Nous avons sélectionné pour vous le meilleur des actualités de la santé, de la retraite, de l'aménagement et de la famille pour vous aider au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *